L'âme staf'

Il était une fois… Pageant’s Kennel

Il était une fois… Pageant’s Kennel

 

10303813_529518597173667_1141959290170641104_n

Un passionné d’animaux

Depuis son plus jeune âge Roberto Moncalvo est entouré d’animaux, dès l’âge de trois ans il démarre l’élevage d’oiseaux pour lesquelles il voue une véritable passion, suivent ensuite les reptiles, les  chats, des animaux de toutes sortes sauf… des chiens qu’il adore pourtant, mais comme dans beaucoup de pays méditerranéens, les chiens sont peu considérés.

1620566_855137744517568_6267165759485533188_n 63938_840736775957665_8281657254249266069_n 1415068_700505123301099_694533136_o

A l’âge de seize ans, il quitte sa famille. Il décroche son premier emploi et s’offre un Siberian Husky C’qimmeq, avec son premier salaire. Avec lui, il fondera un élevage avec pour objectif, la beauté et le travail. Avec sa production, il participera aux sélections du Championnat d’Europe de traineau Hors neige en VTT deux chiens puis en kart avec plusieurs chiens où il terminera second.

C'qimmeq 1920337_862514157113260_5953554370302317798_n 10592622_862513580446651_3376923543530141412_n

Première rencontre

Malheureusement, la vie fait qu’il se retrouve à la rue avec son chien de tête C’qimmeq, il est alors recueilli par une dame qui possède un salon de toilettage pour animaux et qui deviendra d’une part, une maman de substitution et d’autre part, son mentor dans le monde du chien. Elle lui apprend tout ce qu’elle sait. Aussi, il deviendra toiletteur et préparateur pour chiens de show ainsi que présentateur de chien (Handler) avec une formation de sept ans,

Révélation en filigrane

Un jour qu’il feuillète un magazine animalier, il découvre un article sur les pitbulls, décris comme de gentils chiens de compagnie aux Etats-Unis, c’est alors le début d’une histoire qui restera dans l’inconscient de Roberto pendant encore quelques années, il n’a que 20 ans alors.

Quelque temps plus tard, il devient commercial Eukanuba, mais il sera obligé de démissionner pour reprendre le salon de celle qui l’a aidé à s’en sortir, suite à des problèmes de santé, il gérera seul ce commerce pendant quelque temps.

Lorsque celle-ci se remet, Roberto est recruté par un commercial pour travailler dans une grosse animalerie et s’occuper des oiseaux qu’il connait très bien et qu’il affectionne particulièrement. Il devient très vite Responsable et acheteur toutes espèces.

La rencontre décisive

C’est dans cette boutique qu’il rencontre Sophie Rieux qui comme lui, est une passionnée d’animaux. Plus tard, elle deviendra sa femme. Roberto est débauché pour rejoindre une grosse enseigne et être acheteur en gros en « vivants », sa condition sera que Sophie soit embauchée avec lui pour s’occuper des animaux qu’il achète pour les parcs, zoos, collectionneurs et particuliers.

Un jour, arrive une American Staffordshire Terrier, Sophie en tombe littéralement amoureuse et ensemble ils décident de l’acheter. Il s’agit de Patsy. Patsy est accouplé à Owen blue de la Missaudière et donnera Ruffian’s Hot Pepper. Malheureusement, un drame horrible se produit, un jour que Roberto et Sophie sont au travail, Patsy est assassinée à coup de hache dans leur jardin.

Ruffian’s Hot Pepper meurt lui aussi à l’^ge de 6 mois d’un mauvais dosage de vermifuge.

1998 Patsy et Ruffian's Hot Pepper

C’est ainsi, que dans les années 2000, Roberto décide d’importer un American Staff des Etats-Unis. Il contact Sandra Underwood de R-U Kennel. Il récupère R U Fairdale’s Thunderbolt aussi connu sous le nom de Sandy , ce chien qui est le premier choix est à la base réservé à Fred Sindelar, cependant, celui-ci accepte de le laisser à Roberto. La race devient alors sa « race de cœur ».

Son objectif, à l’époque déjà, est de travailler sur les phénotypes et les génotypes du Kentucky, très typés terrier, Par ailleurs, le contact avec Sandra Underwood, passe plutôt bien.

Sophie le pousse alors à commencer un programme d’élevage.

« Je commence alors avec R U Fairdale’s Thunderbolt, normalement on commence avec une femelle, moi j’ai commencé avec un mâle »  confie Roberto avec une pointe d’amusement.

Ru Fairdale's Thunderbolt aka Sandy

L’arrivée de R U Fairdale’s Thunderbolt est jonchée d’obstacle et de péripétie, en effet avec la loi de 99 encore toute fraiche, il est difficile de faire entrer un Amstaff à Paris, Roberto qui est en période d’essai sur un nouvel emploi à cette époque doit s’absenter à deux reprises pour aller chercher son chien que Sandra fait transiter finalement par l’Espagne. Roberto est licencié.

Il raconte une anecdote qui aurait pu se conclure de manière dramatique. « Je me suis fait braquer, pour me faire voler mon chien, par chance je l’avais caché dans la grange. » Au départ, Roberto est assez déçu car Sandy ne s’est jamais classé en exposition. Il mesure 50 cm au garrot et a pourtant beaucoup d’allure.

Peu importe, Roberto jette son dévolu sur Sindelar’s Cookie qu’il souhaite récupérer coûte que coûte. Il apprend que la chienne se trouve chez un éleveur en difficulté avec six autres chiens. Il contacte l’éleveur qui ne cèdera Sindelar’s Cookie qu’à condition que les autres chiens partent avec elle. Roberto en parle à Sophie, celle-ci l’encourage à tous les prendre même si financièrement c’est déjà un peu difficile pour le jeune couple.

Sindelar's Cookie ( 2003 )

Les chiens sont dans un état lamentable. Roberto les fait tous soigner et arrive à placer chacun d’entre eux auprès de bonnes familles.

Naissance de Pageant’s

Roberto fera différents mariage d’où seront issus de nombreux chiots. Il a choisi de parler des mariages et des chiens les plus représentatifs de son programme d’élevage, d’où un récit très résumé. Ce fut toutefois un travail réfléchi et de longue haleine pour obtenir le résultat souhaité.

Il travaillera principalement avec

  • Sandra Underwood RU Kennel
  • Fred Sindelar
  • Greg Roadhouse

Premier mariage

Roberto marie R-U Fairdail’s Thunderbolt à Sindelar’s Cookie qui a un excellent génotype. De cette union, naissent quatre chiots. Il garde : U’ Sandy Roaring Star aka Shooty et U’ Evelyn Shootin Star aka Bimbo.

Shotty, Panda & Bimbo

Il tient sa base d’élevage très Kentucky.

Il décide ensuite de contacter Peggy Doster, celle-ci accepte qu’il utilise de l’X-pert avec sa souche Rolls, il marie alors Shooty au Champion .X-Pert The Caped Crusader et il obtient Pageant’s Clifford of X-pert aka Cassy un mâle unique qui développera un fort caractère et sera un excellent chien de travail, doté d’un flair remarquable. Roberto le fera travailler notamment en pistage où il se révèlera très bon.

Pageant's Clifford Of X-Pert @ 3 yrs old.

De la sorte, il construit sa souche et afin de la consolider, il contacte Greg Roadhouse pour utiliser Keystone’s Willie Farm Boy, Roadhouse est d’accord. De ce mariage un chiot se démarque de tous les autres, il s’agit de Pageant’s E’Stallion of Roadhouse.

 Pageant's Stallion Of Roadhouse

Ensuite, il importe la Championne Américaine Fraja EC Mona R-U Mine qu’il marie à Pageant’s Clifford of X-Pert,

Ch.Fraja EC Mona RU  Mine

il obtient Pageant’s French Kiss et Pageant’s Folie Bergère qui malheureusement meurt d’une torsion de l’intestin.

Pageant's French Kiss Of X-Pert @ 20 monthsPageant's Folies Bergère

Il fait là une excellence combinaison phénotypique.

Puis, contre toute attente, Roberto réalise un mariage inattendu : Shooty et le Champion Willynwood Storm Trooper, un chien bringé bleu. Roberto lui-même trouve ce mariage contestable, il se lance néanmoins. On peut dire qu’il a eu du nez, il qualifiera ce mariage comme « le meilleur » qu’il ait fait jusque-là. En effet, cette union verra naitre le Biss Multi Champion et Champion de France Pageant’s Famous Roadsweeper, que Roberto ne devait pas garder en premier lieu et qu’il est retourné chercher. Compte tenu des conditions dans lesquelles il vivait. Il récupère un chien au poil terne et en petite forme. Toutefois, il connait le potentiel de ce chien. Il en fait un Champion dans sept pays dont la France en 2013, en travaillant en équipe avec un jeune handler Vincent Desmazes.

MULTI CH BIS Pageant's Famous Roadsweeper

Une autre femelle de cette portée, Molly, chez P’pit Kennel, devient Championne d’Europe de weight pull en 2013 aussi. Puis il y a Mia – Pageant’s Final Fantasy une femelle rouge et blanche qui correspond au standard en tout point. Mia est cependant d’apparence trop masculine, Avec ce mariage de type « outcross » il a pu renouveler son sang (voir l’article sur les différents mariages).

Pageant's Final Fantasy

En se rapprochant de Willynwood Kennels et de William Peterson, Roberto a fait le choix de chiens de tempérament, de solidité structurelle et de santé.

Roberto décide ensuite de marier Mia au Champion X-Pert Beers’ Poquito Diablo. Nait Alberta, une superbe chienne au caractère exceptionnel. Ses seuls défauts : son port d’oreille et une structure masculine du au fait qu’elle était un chiot unique ou « single puppy ».

Pageant's Alberta Of X-Pert @ 7 Weeks

Objectif atteint

Pageant’s Kennel est proche de l’objectif recherché par Roberto lors du mariage Mia (Pageant’s Final Fantasy) et Ch Gallant’s JB, aux traits plus fin et ce pour rééquilibrer avec les traits forts de Mia. Ce sera le premier Français à utiliser du Gallant. Il obtient Pageant’s JB’s Alabama Monro’s Aka Sumita, qu’il qualifie comme « la meilleure chienne de tout mon programme de reproduction »

Pageant's JB's Alabama monro's aka sumita (4 months)

Pour Conclure

Roberto conclut ainsi : « j’ai souhaité un chien vieux dans son papier et moderne dans son aspect. Je travaille un chien aux belles allures où tout est en place. Cela a été un gros investissement financier, en temps et beaucoup de sacrifices pour faire quelque chose de propre, de cohérent et une base pour les générations futures, J’ai construit ma lignée, j’ai fait ce que je voulais faire. Pageant’s est reconnu de par le monde, c’est aujourd’hui une référence. Pageant’s servira à reconstruire d’autres lignées et permettra à de nouveaux éleveurs de démarrer avec une bonne base. J’ai su associer les combinaisons ce qui m’a permis d’assembler le Kentucky en un chien avec Pageant’s E’Stallion of Roadhouse. Je peux dire que le courant de sang Ruffian a été préservé de par le monde mais la souche X-Pert est aujour’hui en danger, il n’en reste qu’une, chez Peggy Doster. Enfin, même s’il est normal que l’aspect de l’American Staffordshire évolue avec le temps, il est moins normal que le type d’origine se perde totalement. L’american Staffordshire est aujourd’hui en danger, notamment avec l’arrivée des chiens de l’est qui ont imposé un type « lourd »  sélectionné uniquement pour le show. L’American Staff est aujourd’hui un phénomène de société. Certains éleveurs ou particuliers qui choisissent de reproduire, le font sans se soucier du phénotype ou du génotype, il n’y a plus de cohérence, je le redis, la race est en grand danger.»

DIFFERENTS TYPES DE MARIAGES: par Roberto Moncalvo

OUTCROSSING ou OUTBREEDING ou EXOGAMIE :

Mariage entre géniteurs qui n’ont aucuns parents communs sur au moins 5 générations.

La panmixie est le fait d’accoupler au hasard des géniteurs possédant les caractéristiques de la race.

L’homogamie est le fait d’accoupler des géniteurs communs dans leur génotype ou bien leur phénotype.

On accouple donc le meilleur avec le meilleur sélection basée sur le phénotype pour obtenir le meilleur et retirer les autres de la reproduction.

En sachant qu’un outcrossing pour qu’il ait  le plus de chances de donner un bon résultat devrait se faire entre deux sujets issus de deux lignées différentes mais tous deux consanguins dans leurs lignées et de préférence avec une génétique travaillée par une seule et meme personne.

LE LINE-BREEDING :

Mariage entre géniteurs ayant une parenté plus ou moins proche de l’ordre de cinq degrés.

Le but étant de concentrer certains gènes en particulier ceux d’un ancêtre remarquable.

Le line-breeding est une méthode d’élevage que n’importe quel éleveur peut utiliser à la condition qu’il s’appuie sur un ou des ancetres exceptionnels tant au niveau santé que sur leurs phénotypes mais également et c’est trés important sur leurs progénitures.

L’IN-BREEDING OU CONSANGUINITE LARGE :

Les géniteurs cette fois sont parents au troisième ou quatrième degrés.

Ex : cousins germains, demi-frère, demi-soeur, tante et neveu ou oncle et tante.

L’individu commun au géniteurs doit etre d’excellente qualité pour pouvoir retrouver ses atouts et de les fixer à l’état homozygote.

Méthode pouvant etre utilisée par de jeunes éleveurs avec une expérience moyenne.

LE CLOSE BREEDING OU CONSANGUINITE ETROITE:

Réservée aux éleveurs responsables et connaissant parfaitement leurs lignées.

Les géniteurs sont parents au deuxième degré.

Ex : père/fille, mère/fils, frère/soeur.

Les géniteurs doivent etre exempts de tares héréditaires et  posseder des qualités esthetiques exceptionnelles et conformes au standard de la race.

Le but étant d’accroitre l’homozygotie pour apporter un maximum de bonnes et belles choses.

Cette méthode permet de constituer une lignée et permet d’obtenir un type précis et fixé qui caractérisera cette lignée.

Bien sur il faut eviter de répeter cette méthode pour éviter qu’apparaisse une baisse de fertilité, la réduction de la taille, la mortalité néo natale, l’apparition de certaines tares oculaires……..etc.

RENOUVELLEMENT DE SANG:

Apport de « courant de sang » le fait d’apporter du nouveau sang seulement dans un programme de consanguinité étroite pour permettre d’apporter de nouveaux gènes et empecher les mauvais gènes de s’installer.

Attention de ne pas introduire de gènes défavorables qui ne sont pas dans la lignée travaillée.

Une fois que le renouvellement de sang est fait il est nécessaire de repartir sur une sélection en consanguinité.